Fine Art : décryptage de ce concept de photographie en 6 points

L’appareil photo est sans doute l’une des inventions les plus remarquables de l’histoire. Servant à  capturer un instant, cela permet à l’homme de caresser sa nature nostalgique et son rêve de maîtriser le temps. Toutefois, tous les clichés ne se valent pas. Certains sortent de l’ordinaire et semblent avoir leur place dans les galeries d’art. Il y a quelques décennies, des manieurs d’appareils photo ont fait le pari de créer des clichés de ce type. Ce fut la naissance du Fine Art, ce concept qui a changé la perception faite de la photographie. Nous en parlons dans cet article.

Les origines du Fine Art

Les prémisses du Fine Art remonteraient au début du XXe siècle ou peu de temps avant. Selon certaines sources, ce concept serait né précisément dans les années 1940. Quoiqu’il en fût, il s’agissait, à l’origine, d’un mouvement à visée artistique né de la volonté de certains photographes de transmettre de l’émotion à travers leurs captures. En ces temps-là, les photographes étaient considérés comme des artisans et non comme des artistes.

Mais John Jabez Edwin Mayall, photographe anglais connu pour avoir pris des photos de la reine Victoria et de Karl Marx, n’était pas de cet avis. Avant-gardiste, il se prenait pour un artiste, au même titre que les peintres. Pour lui, la photographie va au-delà de la prise d’une image. Pour preuve, il a intitulé l’une de ses photos ‘‘This Mortal must put on Immortality’’, ce qui veut dire « Ce mortel doit revêtir l’Immortalité ». Décédé en 1901, le photographe anglais a laissé à la postérité une idée qui a germé dans l’esprit d’autres photographes. Dès la seconde moitié du XXe siècle, le mouvement Fine Art est véritablement né et la photographie a fini par avoir le statut de forme artistique à part entière.

Le Fine Art et le mariage : une alliance intemporelle

Entre les débuts du Fine Art et aujourd’hui, quelques décennies se sont écoulées. De nos jours, les appareils sont plus sophistiqués que par le passé mais l’idée qui a fait naître ce mouvement est toujours de rigueur. Les photographes qui ont une fibre artistique maîtrisent ce concept et mettent leurs connaissances à profit dans le cadre des mariages surtout. Depuis ses origines, le recours au Fine Art est souvent effectué dans le but de valoriser l’amour, la passion, la beauté, etc.

Tous ces éléments étant réunis lors d’un mariage, le Fine Art est logiquement choisi pour cet événement. N’hésitez pas à aller voir ce site pour vous  faire une idée de la beauté des clichés pris suivant ce style. De la cérémonie à la réception en passant par le shooting de mariage proprement dit, le photographe maîtrisant le Fine Art sait déclencher la capture au moment idéal. Une photo de mariage répondant à ce concept se caractérise par des éléments comme la luminosité.

La lumière : l’élément de choix

Les photos de Fine Art sont baignées de lumière. Pour les précurseurs de ce concept, il ne saurait y avoir un cliché capable de faire transparaitre de l’émotion sans l’usage à bon escient de la lumière. Aujourd’hui encore, cet élément occupe une place centrale dans la réalisation de photos de style Fine Art. Ces dernières sont bien éclairées, ce qui permet d’avoir des détails de l’image. Si vous engagez un photographe de Fine Art, ne soyez donc pas impatient quand il se mettra à chercher le bon angle pour profiter de la lumière du jour par exemple.

Les teintes froides : des fondamentaux du Fine Art

Dans le but de créer des clichés clairs qui mettent l’accent sur le/les sujets, les photographes de Fine Art misent sur les tons froids. Les photographies répondant à ce concept se remarquent par des teintes neutres mais le blanc immaculé est peu utilisé. Les professionnels évitent dans la mesure du possible les couleurs très chaudes comme le rouge et le jaune. Le but est d’empêcher la désaturation des images sous l’effet de la lumière. Par contre, le gris, le beige, le mauve, le marron, le rose poudré et d’autres teintes pastel sont généralement prisés.

La symétrie : une caractéristique du Fine Art

Une séance de photographie de style Fine Art nécessite de l’organisation. La raison est que ce concept se caractérise par la recherche de la symétrie. Les photographes qui maîtrisent ce concept ambitionnent de créer des clichés dont les éléments figurants, bien organisés, sont agréables à observer. Dotés d’un fort pouvoir esthétique, ces photos révèlent les capacités artistiques de leurs créateurs.

La mise en scène de la photographie

Certes, la symétrie est utilisée pour la réalisation de photos de style Fine Art. Mais cela ne signifie pas que tout est quadrillé au millimètre près. La mise en scène est une technique qu’exploitent les professionnels pour rendre dynamiques et vivantes leurs œuvres. C’est surtout dans le cadre d’un shooting que les professionnels prennent le temps de préparer leur création avec des mises en scène répondant à l’esprit de l’événement.




Vous recherchez un expert en reportage photo en local?

Vous pouvez désormais trouver les meilleurs photographes professionnels grâce à notre annuaire en ligne. Voici la liste des communes ayant le plus de succès sur notre site MissionPhotographe :
A propos
Référencement Google pour photographes
Annuaire gratuit pour photographes - édité par la société Eklipseo enregistrée au RCS de Perpignan - N°522 034 107
Gestion des cookies
Conditions générales d'utilisation (CGU)
Protection des données
Actualités
Contactez-nous
Mission Photographe
Plateforme pour trouver un photographe et organiser un shooting photo – Book photo – Photos de portrait – photos de famille – photos de grossesse – photos de couple Photographes en France - Shooting photo en France Monétiser un blog
Assistance
Vous pouvez nous poser vos questions par email du Lundi au Vendredi
de 9h à 20h
.
 Déposer une annonce